Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Aide en personnel via des articles 60 - 2013250307

Question de Monsieur le Conseiller Luc Parmentier

Le Collège Communal a donné son accord de principe sur la future obligation de distribution, via les conditions du Permis d’environnement, aux banques alimentaires ou à d’autres associations à finalité sociale, des excédents alimentaires générés par les producteurs et commerçants situés sur le territoire de la Ville de Charleroi.

Il me revient que la banque alimentaire ne pourrait gérer cet apport de denrées alimentaires faute de bras. En effet, cette structure ne travaille qu’avec une petite dizaine de bénévoles et un magasinier temps plein sous statut APE.

Monsieur le Président pourrait-il me faire savoir si le CPAS a prévu une aide en personnel via des articles 60 par exemple ou autres afin de permettre à cette structure de pouvoir faire face à l’augmentation de ses activités ?

Réponse de Monsieur le Président du CPAS Eric Massin

Comme vous le rappelez fort justement dans votre question, le collège communal a marqué son accord de principe sur la future obligation de distribution, via les conditions du Permis d’environnement, aux banques alimentaires ou à d’autres associations à finalité sociale.

Il s’agit là de la première étape du dossier…nous sommes donc entrés dans la deuxième phase, à savoir la MISE EN ŒUVRE de l’opération.

Pour ce faire, le CPAS en coordination avec l’ensemble des services communaux et acteurs concernés vont s’accorder sur la méthodologie la plus efficace à appliquer.

Il est certain, comme le vous mentionnez, que la banque alimentaire, ne pourra pas faire face à l’apport important de denrées alimentaires…si d’aventure demain, tous les commerçants et producteurs, concernés par l’initiative, répondent aux conditions du permis en la matière

Il est donc évident qu’il sera impératif de pallier à ce manque notamment pourquoi pas, par une mise à l’emploi de travailleurs sous statut articles 60 mis à disposition des partenaires…je suis tout à fait ouvert à la réflexion… c’est pourquoi, je vais demander à l’administration compétente du CPAS d’en étudier la faisabilité.

Dès lors, je ne manquerai donc pas de vous tenir informé de l’évolution de la démarche.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite