Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Thrombose circulatoire au centre ville

Les nombreux travaux en cours au centre ville, et particulièrement à la ville basse, le manque de coordination entre eux…

  • Xavier Desgain, Conseiller communal.

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins,

Boulevard Tirou fermé©Le Vert Pays

Les nombreux travaux en cours au centre ville, et particulièrement à la ville basse, le manque de coordination entre eux, l’imprécision des informations liées à ces travaux, leur fléchage aléatoire paralysent de plus en plus la circulation automobile, sans que les alternatives à celles-ci soient mises en évidence comme solution de remplacement. Et tout le monde s’inquiète déjà de la façon dont la rentrée des classes va se dérouler, tant les changement incessants d’itinéraires sont insécurisants, tant pour les parents que pour les enfants. Il faut dire que l’itinéraire du Citybus n’est pas plus gâté et que le métro ne semble pas être perçu comme une alternative pour nombre d’automobilistes. Les commerçants se plaignent d’une perte de fréquentation, et on peut les comprendre quand on lit les panneaux indiquant que le boulevard Tirou est fermé à la circulation ce qui est faux. Les maraichers se voient parfois privés d’accès à la place Albert premier. Bref, on n’en sort pas. Et que dire des retards dans d’autres travaux dont l’aboutissement pourrait soulager quelque peu la mobilité. Ainsi, le parking et la place de la Digue ne sont pas terminés, et le nouveau piétonnier de la ville basse, de plus en plus bafoué par les automobilistes, se dégrade déjà sous l’impact du passage des nombreux véhicules, alors qu’il n’est pas encore achevé. Pourtant, sa réalisation pourrait créer une zone calme et paisible où les travaux seraient finis. Hélas, ils sont aussi en retard.

L’impression générale est qu’il n’y a aucune organisation ni aucune coordination de tous ces travaux, pourtant tous commandés par la Ville. Il ne semble pas y avoir non plus de coordination dans l’affichage des travaux, des itinéraires utilisables et des lieux de stationnement disponibles. La thrombose circulatoire gagne. Et le Citybus, lui, voit son itinéraire légèrement modifié, mais reste une bonne victime passive de tout cela.

Les Carolos sont en droit d’avoir des explications sur ce désordre général à la ville basse. Pourquoi ces retards ? Pourquoi n’a-t-on pas demandé à ORES d’attendre que certains travaux soient terminés avant de passer à l’action ? Pourquoi afficher que le boulevard Tirou est fermé ? Pourquoi ne pas modifier beaucoup plus substantiellement l’itinéraire du Citybus pour qu’il irrigue les zones de travaux, les piétonniers, afin que les commerces restent plus aisément accessibles ? Pourquoi ne pas solliciter le TEC pour cibler certaines zones particulières à desservir afin de décongestionner la ville basse ? Pourquoi ne pas indiquer les zones de stationnement disponibles ? Pourquoi ne pas permettre aux véhicules d’aller jusqu’au bout de la rue Léopold, tourner temporairement à droite le long de l’école Notre-Dame, puis tourner à gauche et retrouver la rue de l’Ecluse ? Ce serait ouvrir une seconde sortie de la ville basse, en surface, comme cela devrait être le cas quand les travaux des quais seront terminés ?

Permettre le passage par l'entrée-sortie de la rue Léopold

(Document publié le 29 août à 11:30)


Événements liés

 

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

L’évolution des milieux urbains et la gestion des déchets

Lors du précédent Conseil communal, des interpellations ont soulevé la problématique des...

Lire la suite