Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sortie Sud de Charleroi

Prendre toutes les mesures de protection des riverains !

  • Laurence Hennuy, Secrétaire Régional Ecolo Charleroi
  • Isabelle Meerhaeghe, Députée wallonne et communautaire
  • Xavier Desgain, Député wallon et communautaire

Lors d’une présentation, en février 2012, des tracés possibles du contournement de Loverval destiné à dévier le trafic de transit de la N5, Ecolo regrettait que les esquisses montrées à la population n’intégraient pas de mesures de protection des riverains et de l’environnement pourtant absolument indispensables dans cette zone.

Le classement du Verger Namêche en réserve domaniale est de nature à rassurer les riverains de Loverval quant à l’intégration environnementale de cette future liaison. Le tracé qui sera sélectionné devra intégrer tous les aménagements nécessaires afin de garantir la qualité de vie des riverains et de l’environnement.

Ecolo souligne l’intérêt pour les Lovervalois et les Couilletois de transformer la nationale 5 entre Ma Campagne et le centre de Charleroi en boulevard urbain pour améliorer la sécurité sur cet axe et de permettre à l’important trafic rejoignant le R3 à la Blanche Borne de contourner le centre de Loverval. Plusieurs études de mobilité en ont montré la pertinence. Un tel contournement demeure donc indispensable pour réserver ce village au trafic plus local .Cette formule a l’avantage de résoudre une partie importante des problèmes de mobilité dans cette zone et de limiter les coûts à charge de la collectivité.

Ecolo s’impatiente dès lors de voir aboutir les études techniques des tracés du contournement de Loverval et du projet permettant de réaliser un site propre bus sur la N5 de Charleroi au Bultia, comme prévus dans la déclaration de politique régionale, et attendues depuis plus d’un an, afin d’offrir aux habitants du sud de Charleroi de nouvelles solutions pour leurs déplacements, tant en voiture qu’en transport en commun. Le ministre de tutelle, Carlo Di Antonio, doit pouvoir aussi faire avancer son administration dans ces deux dossiers. Du côté du ministre de la mobilité en tout cas, la SRWT a finalisé son analyse : la réflexion sur cette voirie ne pouvant être menée que conjointement avec la direction des routes (SPW).

Le ministre de la ruralité a été rapide pour classer le verger Namêche, nous constatons que le ministre des travaux publics prend un grand retard sur le calendrier du gouvernement à propos des tracés du contournement de Loverval (fin des études prévue en fin 2011), l’étude de la trémie du Bultia (fin de l’étude comparative prévue fin 2011), et pour la réalisation du site propre bus (fin des études et début des travaux juin 2012).


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite