Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Funérailles non confessionnelles ou laïques

Une « salle des funérailles » pourrait-elle être mise à la disposition des familles désireuses d’organiser des obsèques non confessionnelles ou laïques à Charleroi ?
Cette possibilité existe déjà à l’ancienne Maison communale de Namur.

  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal.

Madame l’Echevine,

Une proposition de résolution« visant à encourager les communes à identifier des lieux publics permettant d’organiser des funérailles non confessionnelles ou laïques » a été déposée à l’initiative d’Écolo et cosignée par les autres partis démocratiques au Parlement Wallon.

En cas de décès, des familles veulent souvent organiser une cérémonie en dehors d’un cadre religieux mais, cette volonté est difficile à mettre en pratique !

A l’heure d’aujourd’hui, cette cérémonie peut se dérouler :

  • À la maison du défunt ou d’un Membre de la famille mais ce lieu est souvent inadapté ;
  • Au cimetière mais la météo « pluvieuse » de notre Wallonie pose problème ;
  • Au funérarium « privé » mais souvent les lieux sont inadaptés et exigus et le coût n’est pas négligeable ;
  • Au crématorium qui offre des salles confortables mais qui n’est accessible que lors d’une «crémation»
    (L’ interdiction prévue pour 2015 des funérailles catholiques au crématorium pour « faire revenir les croyants dans les églises ” devrait dégager des créneaux horaires plus importants pour l’organisation de funérailles non confessionnelles mais …);
  • A la salle des fêtes ou des sports, le réfectoire ou le préau de l’école mais le décor n’est pas propice au recueillement ;
  • Etc…

A Namur, l’ancienne maison communale de Salzinnes a été transformée en « salle des funérailles » dans cette optique.

La gestion en est confiée à la Maison de la laïcité et au Centre d’action laïque. Les familles réservent.

L’occupation est gratuite, cérémonie ou pas, officiant ou pas.

A Charleroi, l’accès à la maison de la laïcité est impossible au Personne à Mobilité Réduite encore moins au corps du défunt…

Pour paraphraser Tommy Scholtes : « ce lieu public devrait être le lieu de la rencontre, le lieu de la célébration, le lieu du quartier, le lieu de la famille, le lieu des amis. On peut y venir, il y a une cérémonie … »

Madame l’Echevine pourrait-elle me faire savoir si votre majorité compte « dédicacer » rapidement un ou des espaces publics sur le territoire de Charleroi à l’organisation de funérailles non confessionnelles ?

Avec quelle gestion ? Publique, privée, Laïque, autres, etc…

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Madame l’Echevine, mes carolorégiennes et écologiques salutations.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite