Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quel lien social encore avec les quartiers et les populations en difficulté ?

  • Malika El Bourzegui, conseillère communale.

Il suffit de visiter Charleroi et ses quartiers pour se faire une idée de la situation socio-économique d’une partie de notre population et de notre jeunesse. Chômage, famille monoparentale, décrochage scolaire, assuétudes, etc…. sont de plus en plus à l’origine de situation de mal vivre, de pauvreté, d’exclusion et de marginalisation. La situation de crise actuelle et la récente réforme socio-économique n’ont fait qu’amplifier cette réalité.

Votre majorité vient d’adopter le budget 2014 qui ne semble pas indiquer clairement une volonté politique et budgétaire fortes pour renforcer le lien social avec un pan de la population qui sombre inexorablement dans une certaine misère sociale et culturelle dont un taux préoccupant de jeunes. Des écoles maternelles et primaires ainsi que des acteurs de la santé sont quotidiennement confrontés à cette pauvreté qui s’étend au sein des quartiers avec des risques d’impacts dommageables sur l’évolution des plus jeunes.

Nous ne pouvons pas nous permettre de négliger des quartiers, au contraire nous nous devons d’y investir toutes nos énergies, d’y consacrer une action collective renforcée pour sauvegarder la cohésion sociale, d’autant qu’investir dans l’humain au présent permet de limiter le coût social plus tard.

Parmi les actions à mener, faut-il encore rappeler par exemple le rôle fondamental des éducateurs de rue pour faire le lien avec les acteurs sociaux et publics. Leur travail de rue permet non seulement de garder un contact, une relation avec ses populations en carence dont les problématiques sont difficilement abordables ou poursuivies par les structures sociales et éducatives en place mais permet aussi de diffuser une éducation informelle.

C’est pourquoi, je reviens vers vous pour vous demander quel bilan vous faites de la situation et de vos stratégies ?

  • Quels sont les quartiers répertoriés en difficulté ?
  • Quels sont les moyens et les actions développés pour maintenir le lien social ?
  • Quelles sont les synergies développées avec les acteurs sociaux et partenaires privés ?
  • Quels projets ont pu émerger et quelle valeur ajoutée a pu être apportée par les actions menées
  • jusqu’à présent ?
  • Combien d’éducateurs de rue sont actifs sur le terrain pour assurer encore le lien social et dans quel
  • quartier ?
  • Quelles sont les difficultés rencontrées ainsi que les perspectives à

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

L’évolution des milieux urbains et la gestion des déchets

Lors du précédent Conseil communal, des interpellations ont soulevé la problématique des...

Lire la suite