Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Motion contre l’exclusion du chômage à Charleroi

Branle-bas-de combat au conseil communal de Charleroi. Ce lundi, l’opposition Écolo-PTB avait mis à l’ordre du jour l’examen de deux motions contre les mesures d’exclusion du chômage.

  • Source : l’Avenir
  • Auteur : Didier Albin

L’une pour demander le retrait pur et simple de la loi fédérale adoptée par le gouvernement Di Rupo (Sofie Merckx, PTB), l’autre pour veiller à défaut d’une abrogation ou d’une suspension, à ce que les CPAS disposent d’un complément de moyens pour faire face à l’afflux de bénéficiaires du revenu d’intégration qu’ils vont enregistrer dès janvier 2015 (Écolo). Selon une étude de la FGTB, quelque 50 000 demandeurs d’emplois sont en effet dans le collimateur, et vont se voir refouler vers les CPAS, dont 2466 à Charleroi. On s’en doute: par loyauté politique, la majorité tripartite a veillé à bloquer ces motions. D’une manière qui s’est attiré les foudres de l’opposition. C’est ainsi que dans chacun des groupes PS-MR et cdH, des conseillers ont rejeté les deux textes, tandis que la plupart de leurs collègues s’abstenaient. Étant donné le faible nombre d’élus de l’opposition, les motions ont été recalées par quelques refus qui ont fait mal. Écolo et le PTB n’ont pas manqué de dénoncer l’hypocrisie de cette position politique, qui risque de conduire à la pauvreté sinon à la faillite des centaines de ménages carolos. Une délégation de demandeurs d’emplois mobilisée par le PTB a chahuté le conseil présidé par Paul Magnette, aux commandes du PS. S’il n’a pas voulu engager sa responsabilité pour contester les choix du gouvernement fédéral, son parti est par contre à l’initiative d’une motion de soutien aux travailleurs d’AGC Roux menacés par une restructuration. Parce que la décision n’a pas encore été officiellement communiquée en conseil d’entreprise, toutes les précautions ont été prises dans le texte pour laisser une ultime porte de sortie à la direction du groupe verrier. Mais l’on peut craindre une fermeture inéluctable. La motion présentée par Gérard Monseux a été adoptée à l’unanimité


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Didier Albin, Le Soir, 10 mars 2016, édition Hainaut, p. 24

Charleroi: le stand de tir en infraction avec la réglementation environnementale

Les policiers de la zone s’entraînent dans une infrastructure non conforme.

Lire la suite

Didier Albin, l'Avenir (édition entre-Sambre-et-Meuse), 2 février 2016, p. SM 11

Toutes les motions d’Écolo recalées

Aucun des projets de motion inscrits à l’ordre du jour par le groupe Écolo de l’opposition n’a été mis au vote. Explications.

Lire la suite