Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quid des menaces de licenciement à la Ville?

  • Xavier Desgain, Conseiller communal.
La presse fait écho de menaces de licenciement de 200 à 300 travailleurs et travailleuses de la ville. Il n’y a pas de fumée sans feu, et tant les syndicats que les travailleurs sont particulièrement inquiets, d’autant qu’ils sont malmenés depuis de nombreuses années par les changements continuels à la tête de la ville, tant en ce qui concerne les membres du collège communal qu’à la tête de l’administration et qu’ils souffrent de la mauvaise gestion qui en résulte. Cette perspective est d’autant plus préoccupante que de nombreux services communaux sont bien en peine de remplir leurs missions correctement, faute de personnel en nombre suffisant, et que les missions que votre majorité qualifie «de base » ne sont pas remplies correctement non plus, notamment en matière de police, de propreté, d’urbanisme ou d’entretien des bâtiments en bon père de famille.
Madame l’échevine déléguée peut-elle me faire savoir si ces inquiétudes légitimes sont fondées ou non ? Quels seraient les services menacés ? Avez-vous identifié des services en sur effectifs ? Si oui, lesquels ? Des possibilités de changement d’affectation du personnel, avec des formations à la clé si nécessaire, sont-elles envisagées afin de renforcer les services en sous effectifs ? De même, envoyez-vous à tous les membres du personnel la liste des emplois qui se libèrent tant au sein de la Ville que du CPAS ?
Disposez-vous pour l’instant d’un organigramme du personnel afin d’avoir une vision plus fine avec d’évaluer au mieux l’opportunité de certaines adaptations ? Disposez-vous par ailleurs d’une évaluation de l’ensemble des membres du personnel sur une base objective et similaire aux différents services ?
Enfin, envisagez-vous dans le recours à des services extérieurs plutôt qu’à des agents communaux pour exécuter certaines tâches ? Quels seraient les services concernés, et sur quels points précis porteraient les éventuelles économies budgétaires dans ce cas ?
Dans le contexte de crise internationale que nous connaissons, il est important d’éviter toute casse sociale et de plonger dans le risque de pauvreté des personnes qui donnent pleine satisfaction dans les services à la population. Il est donc essentiel d’étudier d’autres voies d’économies afin d’éviter de licencier du personnel communal dans une période de crise économique et sociale profonde. J’ose espérer que vous en tenez compte dans les mesures d’austérité que vous préparez. Je vous remercie d’avance de votre réponse.

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite