Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Interdire la prostitution n'est pas la solution!

La locale écolo de Charleroi a pris connaissance avec étonnement de la décision du collège communal de Charleroi d’interdire toute forme de prostitution dans le centre ville

  • Julien Lechat, Secrétaire politique Locale de Charleroi
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal
  • Malika El Bourezgui, Conseillère communale
  • Xavier Desgain, Conseiller communal
Prostitution de rue - Kay Chernush for the U.S. State Department

La locale écolo de Charleroi a pris connaissance avec étonnement de la décision du collège communal de Charleroi d’interdire toute forme de prostitution dans le centre ville et de limiter la prostitution en vitrine aux quelques établissements existants à Gosselies. A quoi donc la « concertation » qui aura duré huit mois avec les associations bien au fait de la situation des prostituées a donc servi ? Cette interdiction, clairement dictée par les intérêts immobiliers bien plus que par des préoccupations sociales, va plonger encore davantage dans l’insécurité et dans la misère les femmes qui sont directement concernées. En effet, elles vont s’enfoncer dans la clandestinité et elles ne pourront donc plus bénéficier d’un encadrement leur garantissant un minimum de dignité et de sécurité. De plus, comment les services de police vont-ils pouvoir, dans ces conditions, poursuivre la lutte contre la traite des êtres humains ?

Sans grande surprise malheureusement de la part de notre majorité (dans la veine des décisions précédentes sur la limitation de la mendicité et l’interdiction de consommer de l’alcool en rue) ce règlement, comme les autres, ne résout rien, sera difficilement applicable, discriminera encore un peu plus les personnes concernées et n’a finalement comme objectif que de cacher ce que l’on ne veut pas voir ! Pire encore, il ne garantit aucun accompagnement social et ne s’attaque pas aux problèmes de fond liés à ces pratiques.

La locale écolo exhorte vivement le collège communal à regarder comment d’autres grandes villes ont décidé de gérer la prostitution de façon plus humaine et plus respectueuse des personnes en parfaite connaissance des différents types de prostitution. Dans tous les cas, le constat en est que l’interdiction est la plus mauvaise des solutions.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite