Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Interdire, toujours interdire…

Après les cafés ouverts la nuit, l’alcool en rue ou la mendicité, la majorité PS-MR-CDH vient d’interdire toute forme de prostitution dans le centreville et de limiter la prostitution en vitrine aux quelques établissements existants à Gosselies.

Cette interdiction, clairement dictée par les intérêts immobiliers, va plonger encore davantage dans l’insécurité et dans la misère les femmes qui sont directement concernées.

En effet, elles vont s’enfoncer dans la clandestinité et elles ne pourront donc plus bénéficier d’un encadrement leur garantissant un minimum de dignité et de sécurité.

La prostitution ne va pas diminuer, elle va juste devenir invisible, avec des effets pervers : plus de précarité et de vulnérabilité des travailleurs du sexe.

En devenant une activité cachée, elle favorise surtout les réseaux mafieux.

Ce règlement, comme les autres, ne résout rien, sera difficilement applicable, discriminera encore un peu plus les personnes concernées et n’a finalement comme objectif que de cacher ce que l’on ne veut pas voir !

La police de moins en moins nombreuse, suite aux décisions budgétaires de la majorité (gel du recrutement de nouveaux policiers), aura de plus en plus de difficultés de poursuivre efficacement sa lutte contre la traite des êtres humains ?

Pour rappel, le Boulevard Janson ou la Rue Turenne sont toujours des lieux de deal à ciel ouvert alors que la vente de stupéfiants est interdite en Belgique depuis 1921.

Texte publié dans Charleroi Magazine, numéro de décembre 2014


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Carte blanche - opinion - © http://www.sxc.hu

Un quartier difficile en plein centre-ville

Depuis plus de vingt ans, la Ville-Haute est pointée du doigt. De la rue Turenne en passant par la...

Lire la suite

Carte blanche - opinion - © http://www.sxc.hu

En route vers la COP21 à Paris!

Charleroi doit se fixer des objectifs plus ambitieux dans la réduction des émissions de gaz à effet...

Lire la suite