Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un arbre de bienvenue pour chaque nouveau-né

Question de Monsieur le conseiller Luc Parmentier

« Vos idées peuvent changer le monde », c’est sous ce slogan qu’aura lieu le congrès du CDH ce 28 mars 2015.

Une de ces idées est de planter un arbre à la naissance de chaque nouveau-né :« Réserver un terrain communal sur lequel serait planté un arbre pour chaque enfant nouveau-né. Une plaquette au nom de l’enfant soigneusement cartographié permettra à l’enfant de prendre racine, avoir une identité et de devenir un citoyen responsable ».

Cette « bonne » idée n’est pas une « nouvelle » idée, car on retrouve de nombreux projets similaires notamment :En France, où depuis 2007, pour chaque nouveau-né, la municipalité du Séquestre, située dans le département du Tarn en région Midi-Pyrénées plante un arbre portant le nom, le prénom et la date de naissance de l’enfant.

Plus près de nous, en Belgique, le projet « Une terre, deux vies » où Partenamut a décidé de planter un arbre en forêt belge pour chaque naissance d’un affilié.

Chaque nouveau-né sera donc parrain d’un arbre planté à l’occasion de sa naissance. Par ce geste, Partenamut souhaite la bienvenue à un enfant en posant un acte responsable, symbolique et durable
.Etc…

Monsieur l’Echevin pourrait-il me signaler si le Collège Communal compte faire sienne cette idée ?

Réponse de Monsieur l’Echevin Cyprien DEVILERS

Il y a quelques années nous avions étudié la possibilité d’adhérer à un projet de plantation d’un arbre pour chaque nouveau-né carolo.

Toutefois, bien que le territoire de notre métropole soit assez étendu, plus de 60% de la surface est composée de zones bâties.En 2014, nous avons enregistré 4.486 naissances. Pour les deux premiers mois de 2015, nous comptabilisons déjà 760 naissances.

Il semble dès lors déraisonnable de pouvoir planter un arbre à l’occasion de chaque naissance, notre territoire n’étant pas suffisamment doté de surfaces permettant cette réalisation. En moyenne, un arbre a besoin d’être planté sur un carré de 25m2.

Cette surface lui permettra une croissance optimale. Cela signifie qu’il faudra plus de 110.000 m2 par an, soit 11ha, pour pouvoir garantir que chaque nouveau-né puisse disposer de son arbre, sans compter les moyens additionnels pour acquérir les plants, effectuer leur plantation et assurer leur entretien

Au-delà de la sympathie que peut inspirer ce type d’initiative, vous conviendrez qu’à Charleroi, elle peut paraître irréaliste, à l’heure où la priorité demeure, à notre sens, de dégager des surfaces en vue de favoriser l’activité économique.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite