Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Plan communal de mobilité

Donner une réelle priorité aux piétons, cyclistes et au TEC dans toute la ville pour sauver le climat et la qualité de l’air

  • Julien Lechat, Secrétaire politique Locale de Charleroi
  • Luc Parmentier, Chef de groupe au Conseil communal
  • Malika El Bourezgui, Conseillère communale
  • Xavier Desgain, Conseiller communal

Intérieur d'un tram du TEC Charleroi - Jmh2o-Creative commons

La Locale Écolo de Charleroi constate avec intérêt que le plan communal de mobilité actualisé prévoit des mesures favorables aux cyclistes et aux piétons dans le centre ville.

Toutefois, les écologistes voteront contre ce plan car il ne favorise pas assez les alternatives à la voiture en dehors du centre ville. Limiter l’accès des voitures au centre ville sans développer de façon ambitieuse les alternatives à l’automobile dans le reste de la ville aura pour effet de décourager plus encore les Carolos de venir au centre ville. Ceux-ci continueront donc à prendre leur voiture, pour aller à Ville 2, City-Nord, Cora voire plus tard à Citta Verde, mais plus au cœur de la ville.

Les écologistes demandent ainsi un vrai service de transports publics en soirée, et en particulier durant les week-ends : ouverture plus nocturne du métro, bus de fin de journée plus tard et plus fréquents. Cela permettrait aux très nombreuses personnes qui viennent passer une soirée en ville de rentrer chez elles en toute sécurité.

Les conseillers communaux Écolo déplorent par ailleurs que la plus grosse partie des budgets ira à la voiture : quatre nouveaux raccordements au petit ring, énorme parking derrière la gare de Charleroi-Sud par exemple. Ces budgets s’ajouteront aux travaux pour tenter de réhabiliter les nombreuses voiries dégradées, ce qui renforcera encore le déséquilibre entre les modes de déplacements. Il est ainsi incompréhensible que la Ville ne se donne même pas les budgets pour mettre en place les sens uniques limités pour vélo, alors qu’elle est légalement obligée de l’avoir fait depuis 2003, et qu’elle dégage cependant des budgets considérables pour ses routes !

Enfin, ce plan interne au petit ring a le très gros défaut de reporter toute la circulation traversant le cœur de ville sur l’axe boulevard Audent, boulevard de l’Yser, avenue des Alliés mise à double sens, et de supprimer l’arrêt des TEC de l’Eden. Cet axe a pourtant besoin d’être déchargé d’une partie du trafic automobile et d’être bien desservi par les bus. En effet, d’importants établissements scolaires, un grand parc public, un centre culturel très actif, des restaurants et de nombreux logements de qualité situés sur cet axe souffriraient d’un trafic trop intense, de même que le piétonnier de la rue de la Montagne, traversé par cet axe.

Alors que des États cherchent à s’entendre pour sauver le climat, et que la pollution automobile fait de plus en plus de victimes, Écolo demande que des mesures soient prises sur tout le territoire communal pour favoriser les piétons, cyclistes et transport en commun et ainsi offrir aux Carolos une alternative à la voiture, cohérente, efficace, sûre et attractive. Tout cela pour améliorer le bien-être de la population. Les budgets existent, ce sont les priorités qui doivent être modifiées.


Billets connexes

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Voeux 2018

Vœux 2018 - Une ville pour les Carolos, par les Carolos

Pour les écologistes, il est important que les habitants de la ville participent à sa relance,...

Lire la suite

microphone - © Littleman & www.sxc.hu

Petits fruits… de mon jardin

Ecolo sensibilise la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre nos...

Lire la suite