Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les gens du Voyage sortis des tranchées !

Gens du voyage - jmh2o

Madame l’Echevine déléguée,

En septembre dernier, je vous interrogeais sur la possibilité d’aménager un terrain d’accueil pour les gens du voyage dans l’entité de Charleroi sis Rue de Courcelles à Gosselies.

Vous m’aviez répondu :

(…) Depuis plusieurs années, la ville de Charleroi comme d’autres villes d’ailleurs est régulièrement confrontée à la présence des Gens du Voyage, alors même qu’aucun terrain n’existe qui soit exclusivement dédicacé à leur accueil.

Pareille situation ne peut perdurer car elle heurte nos valeurs de respect de la dignité humaine, or les Gens du voyage sont souvent contraints de vivre pendant des semaines sur des terrains qui ne disposent de l’accès ni à l’eau potable, ni à l’électricité.

Par ailleurs leur présence parfois massive a généré et continue de générer de nombreux problèmes.

Nos concitoyens nous relaient régulièrement leur vécu difficile, et la presse a régulièrement consacré des pages entières à cette problématique.

La solution s’impose donc à nous et elle passe assurément par l’identification d’un terrain dont la superficie autant que la localisation feront l’objet d’une étude objective précise.

Le coût de son aménagement sera entre autre concerté avec l’Administration wallonne car des subsides existent pour les villes engagées dans la voie de l’accueil organisé.

S’agissant de sa localisation précise, plusieurs pistes sont à l’étude ; Plusieurs visites et réunions ont été organisées avec des partenaires potentiels. Le Collège sera saisi de ce dossier lorsque l’étude desdites pistes sera aboutie.

Vous évoquez l’intérêt de travailler en concertation avec le Centre de Médiation des Gens du Voyage: vous avez raison. Ahmed Hakim, son Directeur, est en contact permanent avec mes collaborateurs. Certains conflits ouverts ou latents ont pu être réglés grâce à la compétence du service de Médiation, des rencontres entre riverains excédés et représentants de familles Roms ont ainsi été organisées afin d’aplanir des malentendus, pacifier des relations parfois tendues, faire tomber des préjugés parfois et cela n’est pas rien.

Même si ce dossier requiert une attention très importante, sa finalisation prendra encore un peu de temps. En attendant, j’ai donné des instructions précises pour que mon Cabinet travaille de concert avec les services de police, le service de médiation interculturelle de la Ville, les servicesde la Propreté, l’équipe de Monsieur Mohamed Hakim, afin que les difficultés liées à la présence dans nos quartiers des Gens du Voyage soient gérées au mieux et surtout au plus vite.

Enfin, notons que toutes les villes qui ont fait le choix de l’aménagement d’un terrain d’accueil pour les Gens du Voyage estiment que 80% des problèmes rencontrés avant sont désormais résolus.(…)

En réponse à votre inaction, la Sambrienne vient de décider de creuser des tranchées autour de ses terrains susceptibles d’accueillir les gens du Voyage.
Il est plus que temps que votre majorité trouve une solution pérenne à cette problématique.

Dix mois plus tard, Madame l’Echevin déléguée pourrait-elle me faire connaître l’état d’avancement de ce dossier ?
Un emplacement a-t-il été choisi ?
Un calendrier de mise en place a-t-il déjà été établi ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Madame l’Echevine déléguée, mes carolorégiennes et écologiques salutations.

  • Luc Parmentier, Conseiller communal

Billets connexes

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Passation

Monsieur le Bourgmestre, Depuis le mois de décembre 2006, trois mains, immenses, de 9 m de haut...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Affichage électoral

Monsieur le Bourgmestre, Les élections communales et provinciales viennent de se terminer....

Lire la suite