Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pourquoi Charleroi laisse-t-elle passer des moyens pour isoler ses bâtiments?

Madame l’Echevine déléguée,

Alors que les négociations internationales pour sauver le climat sont en cours en vue du sommet des Nations Unies de Paris en décembre prochain, je constate avec grand étonnement que la ville de Charleroi n’a pas encore activé pas les enveloppes du secteur 3 de l’intercommunale IGRETEC dédiées aux travaux permettant une meilleure efficience énergétique dans les communes. A ce stade, seules les communes de Pont à Celles, Thuin, Merbes, Fontaine l’Evêque, Farciennes, Courcelles, Châtelet et Aiseau ont des dossiers en travaux, mais pas Charleroi alors que les besoins d’isolation et d’amélioration des bâtiments communaux sont particulièrement criants.

Comme IGRETEC l’indique sur son site internet : « Les services énergétiques proposés aux villes et communes du Secteur 3 d’IGRETEC, permet d’offrir des moyens nouveaux pour améliorer l’efficacité énergétique de leur patrimoine immobilier. L’objectif est d’atteindre les exigences européennes, fédérales et régionales en matière de maitrise des consommations d’énergie.

Le principe est le suivant : IGRETEC joue le rôle de tiers-investisseur en proposant des solutions clé sur porte en termes d’amélioration de l’efficacité énergétique des différents bâtiments communaux. Le remboursement est réalisé, en partie, grâce aux économies d’énergie. Un des avantages de recourir à ce service, est que ce mode de financement permet de ne pas impacter la capacité d’emprunt des villes et communes.
Les investissements peuvent concerner tous les aspects liés à l’utilisation rationnelle de l’énergie dans les bâtiments, à savoir : l’isolation, les installations de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage, la ventilation, la production d’énergie renouvelable, etc. »

Je souhaite donc savoir pourquoi l’intercomunale n’a pas encore de dossiers en travaux dans le cadre de ces services énergétiques alors que la ville en a grand besoin. Est-il dans les projets de la majorité d’avoir recours à ces services ? Si oui, pour quels bâtiments, à quel stade des procédures sont-ils engagés et et dans quels délais les travaux seront-ils réalisés ?

Je vous remercie d’avance de votre réponse.

Xavier Desgain, Conseiller communal.

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Passation

Monsieur le Bourgmestre, Depuis le mois de décembre 2006, trois mains, immenses, de 9 m de haut...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Affichage électoral

Monsieur le Bourgmestre, Les élections communales et provinciales viennent de se terminer....

Lire la suite