Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Présence de policiers carolos dans les contrôles frontaliers près de De Panne à la côte

Depuis plusieurs semaines, l’état fédéral a décidé de rétablir des contrôles à la frontière française près de la mer du Nord, et ce, malgré les accords de Shengen qui prévoient la libre circulation des personnes et des marchandises au sein de l’Union Européenne. La poursuite de ces contrôles pourrait mettre sérieusement en cause un des principes même de l’Union européenne.

Il me revient que des policiers de notre ville pourraient participer à ces contrôles en soutien à la police fédérale depuis quelques jours comme l’ont fait des policiers de la Wallonie picarde (L’avenir du 1er mars), alors que notre ville manque d’effectifs sur le terrain au quotidien, tant pour assurer des missions essentielles de maintien de l’ordre que pour assurer une présence quotidienne de proximité rassurante des agents de quartiers.

Madame la Bougmestre faisant fonction peut-elle m’expliquer pourquoi notre police travaille à la frontière près de De Panne et pourquoi votre majorité a accepté cette mission bien loin du territoire communal alors qu’elle conteste régulièrement la norme KUL fixant un cadre de policier subsidié moins favorable à Charleroi qu’aux autres grandes villes du pays et que notre ville a une longue tradition d’accueil et de solidarité envers les migrants?

A ce propos, Madame la Bourgmestre faisant fonction peut-elle me préciser le nombre de policiers de notre ville qui participent ou ont participé à ces opérations contestables au sens des accords de Shengen, et me préciser la durée de leur participation ? De quels services sont issus les agents participants à ces contrôles ? Cette participation se fait elle sur base volontaire de notre ville ou est-elle imposée par une autorité supérieure ? Dans ce cas, sur quelle base cette réquisition a-t-elle été imposée ? La ville s’est elle opposée à cette participation ? Quelles sont les conditions de la mise en œuvre de ce service ?

  • Xavier Desgain, Conseiller communal

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite