Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Participation à l'appel à projets ''politiques locales de jeunesse plus participatives ''

Question posée par le Conseiller Monsieur Luc PARMENTIER

Faire participer directement les jeunes aux projets de société qui les concernent favorise l’apprentissage de la citoyenneté et incite davantage à participer à la vie collective.
A cet effet, les pouvoirs locaux, véritable entité de proximité, apparaissent comme des acteurs et lieux privilégiés de concrétisation.

Dans ce cadre et afin d’impulser de véritables politiques de jeunesse concertées et émancipatrices au niveau local, la Ministre de la Jeunesse de la Fédération Wallonie- Bruxelles, Isabelle Simonis, en collaboration avec les Ministres régionaux des Pouvoirs locaux, Paul Furlan pour la Wallonie et Rudi Vervoort pour Bruxelles-Capitale, et la Ministre en charge de la Jeunesse de la COCOF, Fadila Laanan, ont organisé aux Moulins de Beez, le colloque « Vers une politique locale de jeunesse plus participative » en présence de plus de 100 participants essentiellement issus des exécutifs locaux et du secteur de la jeunesse.

Après une présentation du projet général porté par la Ministre Simonis, les participants se sont vus exposer une méthode pour un diagnostic territorial concerté des politiques locales jeunesse en place et des besoins de terrain, en vue d’élaborer un plan stratégique d’actions communale dans ces matières associant pouvoir communaux et opérateurs de jeunesse.

La matinée s’est enfin clôturée avec le lancement d’un appel à candidature visant à désigner les communes pilotes wallonnes et bruxelloises qui expérimenteront, dès cette année, ce projet de politique communale concertée. Un budget de 50.000 euros a été provisionné dans les crédits de la Ministre de la jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour assurer l’accompagnement des projets et la formation des acteurs.

Madame l’Echevine pourrait-elle me faire savoir quels sont les projets carolos proposés dans le cadre de cet appel à candidature ?

Réponse de Madame l’Echevine Julie PATTE

Je connais particulièrement bien cet appel à projet car j’ai pris la parole aux Moulins de Beez le 30 juin dernier à l’invitation de la Ministre de la Jeunesse, afin de présenter la politique participative que Charleroi mène auprès des jeunes. J’ai pu y présenter, avec beaucoup de recul, l’expérience du Conseil de Jeunes, les forces et faiblesses de ce dispositif pour lequel Charleroi a été pionnière. J’ai également présenté la méthodologie participative des Caf’thé en cours, prélude aux Etats généraux de la Jeunesse que je vous présentais le mois dernier en ce même bulletin.

J’ai apprécié cette invitation comme une reconnaissance de la volonté participative de Charleroi en la matière.
Le Collège communal a bien entendu décidé de répondre à l’appel à projet ”politiques locales de jeunesse plus participatives ”. et Il l’a fait lors de sa séance du 20 septembre. Quarante- deux communes ont répondu à cet appel la Ministre vient de nous informer que Charleroi était retenue parmi les projets pilotes.

Le projet présenté vise l’organisation des Etats Généraux de la Jeunesse qui se dérouleront du 24 au 26 novembre, ceux-ci s’intégrant parfaitement à la démarche globale et aux objectifs de l’appel. Les porteurs du projet sont le service jeunesse de la Ville pour le secteur public et la maison des jeunes Atelier M pour le secteur privé jeunesse. La personne relais est déléguée par la fédération For’J et participera aux formations.

Dans le cadre de cet appel à projet, la Ville bénéficiera d’un outil pédagogique et de l’accompagnement de spécialistes de la participation des jeunes. Cet accompagnement commencera dès le 28 octobre.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite