Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Comment calmer les chauffards dans Marcinelle ?

Question de Monsieur le Conseiller Xavier DESGAIN

La fermeture de l’entrée du petit ring de Charleroi par la A503 génère inévitablement des ralentissements de la circulation. Il faut bien constater que si la plupart des conducteurs sont bien patients, quelques-uns se comportent comme des chauffards, roulant dans les petites rues de Marcinelle a des vitesses beaucoup trop élevées, grillent les priorités de droite et vont parfois jusqu’à prendre certains voiries parallèles à l’avenue Mascaux dans le sens interdit.

A ce propos, j’aimerais savoir si des contrôles de circulation spécifique à cette zone ont été menés dans les mois précédents et si des contrôles futurs sont envisagés, en particulier aux heures de pointe. Pouvez-vous me faire savoir s’il y a eu une augmentation du nombre de PV dressés pour non respect des vitesses, règles de priorité et autres dans les voiries locales qui sont utilisées pour tenter d’échapper aux bouchons ?

Réponse de Monsieur le Bourgmestre en titre Paul Magnette et Madame l’Echevine déléguée Françoise Daspremont

Profitant d’un vol planifié avec l’hélicoptère de la Police Fédérale, les services de Police de notre Zone ont pu procéder à des observations visuelles au sol dans les jours qui ont suivi la fermeture de l’A503. Ils ont pu constater que la circulation, qu’il s’agisse de voiries communales ou régionales, était particulièrement congestionnée.

Ils ont également pu constater que de manière générale, les usagers s’étaient adaptés à cette fermeture en empruntant des itinéraires alternatifs. Comme conseillé par la Police Locale et Fédérale, certains usagers ont en effet opté pour l’utilisation du R3.

Par rapport à l’orientation des contrôles circulation, les recommandations édictées par la plate-forme circulation routière qui regroupe autour de la table le magistrat de référence du Parquet, responsable de l’orientation de la politique répressive en matière d’infractions au code de la route, et les différentes zones de police de l’arrondissement judiciaire de Charleroi, sont rigoureusement suivies.
Les contrôles de vitesse sont déterminés en fonction d’une analyse spatio-temporelle qui détermine les zones particulièrement accidentogènes. A l’examen de la cartographie automatisée du 12 octobre 2016 réalisée par l’observatoire local de la criminalité, il apparaît qu’un nombre très faible d’accidents ont été constatés dans cette zone. Et la majorité de ces accidents étaient des accidents avec dégâts matériels. Seul un accident avec blessés a été relevé, au début de l’avenue Mascaux.

Ces chiffres ne permettent pas de répertorier cette zone comme zone accidentogène ; elle sort dès lors du champ du plan d’action de la sécurité routière.

Par conséquent, les équipes USR sont dirigées sur ce secteur dans le cadre du travail habituel sous forme de tournante entre tous les districts de la zone de police, afin qu’aucune partie du territoire ne soit privilégiée par rapport à une autre. Les équipes USR seront cependant dirigées vers la zone durant les heures de pointe.

Une amélioration certaine des conditions de circulation devrait quand même être observée suite à la réouverture très récente de l’A503 sur une bande.

Je tiens à vous préciser également que les radars placés dans l’Avenue Mascaux et les Hiercheuses ont permis de dresser 178 procès-verbaux pour excès de vitesse dans la rue des Hiercheuses et 562 procès-verbaux dans l’Avenue Mascaux.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite