Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Place Buisset

Question de Monsieur le Conseiller Luc PARMENTIER

Votre majorité a prévu un budget de 3,75 Millions d’euros pour la rénovation de la Place Buisset.

En 1996, le Collège Communal avait prévu un budget de 12,5 Millions de Francs belges pour rénover cette place afin de revitaliser l’axe nord-sud qui relie la gare du sud au rond- point de Waterloo.

Le pont Baudouin s’achevait, l’esplanade de Charleroi-Sud était en voie de rénovation et la rue du Collège avait été refaite, en semi-piétonnier.
Deux propositions d’aménagement avaient été proposées par l’Architecte Jean-Michel Autenne : un semi-piétonnier d’un côté et un piétonnier intégral de l’autre.
C’est le projet du semi-piétonnier qui avait été malheureusement retenu et les travaux ont été réalisés dans les années 2000.

Depuis lors, la place Buisset est devenu la base arrière des travaux de Rive gauche et la plupart des aménagements qui avaient été pensé « démontables » pour améliorer la disponibilité de cette place ont été démontés et sans doute mis en décharge.

Monsieur l’Echevin pourrait-il me faire connaître le montant réellement dépensé pour les travaux réalisés il y a une dizaine d’années ?
Ne serait-il pas « normal » de demander à l’investisseur privé de remettre cette place en son pristin état ou de prendre en charge une partie de cette nouvelle rénovation ?

Qu’en pensent le Collège Communal et le service juridique ?

Réponse de Monsieur le Bourgmestre en titre Paul Magnette et Madame l’Echevine déléguée Françoise Daspremont

La réfection de la place Buisset ne peut être examinée en dehors du contexte global des réaménagements effectués par Rive Gauche suite à son chantier.

En effet, il importait de trouver une solution à l’ensemble des dégradations causées soit par l’occupation d’espaces publics, soit par l’intervention des divers impétrants qui se sont succédées sur les voiries environnant le chantier.

A titre d’exemple, on peut citer les deux rues Dupret et Puissant d’Agimont, rues particulièrement dégradées avant le début du chantier, sur lesquelles des interventions d’impétrants ont eu lieu et qui ont subi un important trafic de chantier. En toute logique, le promoteur (ou les impétrants) aurait dû les remettre dans leur pristin état. En les réfectionnant totalement, le promoteur réalise, en collaboration avec la Ville, un nouvel aménagement de voiries qui, de dégradées, deviendront de nouveaux espaces de circulation conviviaux participant à l’amélioration de l’ensemble du cadre de vie de la Ville Basse.

Diverses opérations de remise en état ou d’amélioration de voiries sont également recensées sur le boulevard Tirou et sur les rues du Collège, de Marchienne, Charleville,…

Pour ce qui concerne la Place Buisset, une remise en état sera bien réalisée par le promoteur.

Cette dernière avait été aménagée en 1998 et coûté aux environs de 18.000.000 BEF.

Certaines adaptations néanmoins auront lieu, eu égard aux nouvelles lignes d’aménagement d’espace public afin de disposer d’un espace public épuré, libre d’entrave et ouvert aux piétons.

La traversée de la rue Léopold entre la place Buisset et la rue du Collège sera sécurisée par l’aménagement d’un plateau protégé en amont et en aval par un dispositif ralentisseur de trafic.

La place Buisset, réglementée en cul-de-sac dans une zone piétonne, ne sera donc soumise qu’à à une circulation strictement limitée.

En effet, parallèlement à ces réfections, la Ville poursuit son projet de revitalisation urbaine. Pour rappel, l’opération de revitalisation urbaine vise, à l’intérieur d’un périmètre défini, l’amélioration et le développement intégré de l’habitat, en ce compris les fonctions de commerce et de service, par la mise en oeuvre de conventions associant la commune et le secteur privé.
Au travers de ces conventions, la Région Wallonne octroie à la commune une subvention afin d’intervenir sur l’espace public, là où le privé intervient sur l’habitat.
Ce principe a été adopté pour la Place Buisset et les procédures administratives sont en cours.

A cet égard, il est évident que, quand bien même la réfection de la place Buisset ne se ferait pas à l’identique, pour les raisons expliquées ci-dessus, la Ville aura bénéficié d’une réelle plus-value sur le domaine public communal dans l’attente de la concrétisation du projet de revitalisation urbaine.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite