Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Plan « bien-être » carolo

Question de Monsieur le Conseiller Luc PARMENTIER

Le ministre wallon de la Fonction publique, Christophe Lacroix, se préoccupe de la santé des fonctionnaires wallons et a élaboré un plan « bien-être » afin de faire baisser l’absentéisme des agents.
Dans la mesure du possible, les agents sont encouragés à se déplacer de façon plus saine : transports en commun plutôt que voiture, mais aussi marche à pied et vélo, soit pour le trajet domicile-travail, soit pour les déplacements de service.

Madame l’Echevine pourrait-elle me faire savoir si le Collège Communal compte mettre en place un plan « bien-être » carolo ?

Réponse de Monsieur le Bourgmestre en titre Paul Magnette et Madame l’Echevine déléguée Françoise Daspremont

Le « plan bien-être » encouragé par le Ministre Lacroix se base essentiellement sur des mesures liées à l’attrait de la fonction publique, adaptation des horaires, flexibilité, formation, reconnaissance, télétravail, …

Les éléments auxquels vous faites référence relèvent plutôt du Plan de Déplacement d’Entreprise ou d’Administration.

La procédure est très intéressante mais n’a pas encore été entamée officiellement.

Toutefois, diverses actions entreprises par la Ville s’inscrivent dans la même dynamique :

  • Sur base des recommandations du Plan Communal de Mobilité, l’offre de stationnement vélo a été élargie. Mi-2016, la Ville a procédé à l’installation de douze nouveaux emplacements de parkings vélo au centre-ville, s’ajoutant aux 12 emplacements précédents. Cette mesure a permis de doubler l’offre de stationnement destinée aux vélos en centre-ville en passant 64 à 129 arceaux d’arrimage.
    La volonté était de quadriller tout l’intraring dans un premier temps.
    Le 29 décembre dernier, le Collège communal a ensuite décidé d’attribuer un marché d’acquisition et de pose de 78 parkings vélos. 50 seront installés pour desservir les maisons citoyennes et commissariats de police. Le solde de 28 unités, en réserve, permettra ultérieurement de garnir d’autres emplacements ou de procéder au remplacement d’éventuels arceaux endommagés. Les autres lieux de travail pourront également être équipés.
  • Un logiciel et une application de co-voiturage sont actuellement à l’étude afin d’être accessible au personnel de la ville. L’objectif est de faciliter ce type de déplacement. Ce dispositif a, outre l’avantage d’être peu onéreux (car subsidié par le SPW), celui de ne pas être limité uniquement au personnel Ville. Les intéressés pourront donc retrouver facilement leurs collègues mais aussi d’autres externes avec qui le co-voiturage pourraits’envisager.
    Ce projet sera lancé durant le premier trimestre 2017.
  • La Ville propose également un défraiement des frais kilométrique pour ses employés qui utilisent le vélo pour se rendre au travail. Il est généralement faisable de s’organiser pour sécuriser son vélo durant la journée, voir aussi avoir un accès à un vestiaire. C’est entre autre le cas à la MCA de Ransart où se trouve la Cellule Mobilité qui fait usage régulièrement de ce type de commodité, ou à l’Hôtel de Ville de Charleroi.
  • Signalons enfin que la formation de notre conseiller en mobilité touche à sa fin et que, dans ce cadre, l’évaluation finale comprend une étude relative à l’usage du vélo à assistance électrique (VAE) comme moyen de déplacement entre différentes entités administrative de la Ville de Charleroi. Les conclusions de cette étude de faisabilité, nous pourrons ensuite examiner la possibilité de d’utiliser les VAE pour la distribution du petit courrier, les déplacements entre certaines réunions et visites de terrains par exemple.

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite