Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Signalement des agents de la paix

Question de Monsieur le Conseiller communal Luc PARMENTIER

Une des missions des gardiens de la paix est de signaler aux services compétents des problèmes de sécurité, d’environnement et de voirie tels que l’état des rues, du mobilier urbain, l’éclairage public défectueux, le mobilier urbain vandalisé (bancs, potelets, etc…), les pavés descellés d’un trottoir, les graffitis, les panneaux de signalisation endommagés, les immeubles à l’abandon, etc…

Madame l’Echevine pourrait-elle me faire connaître les procédures mises en place pour que ces signalements soient efficacement réalisés et soient dédicacés au bon service ?
Un listing des signalements et le feed-back de ceux-ci ont-ils été réalisés ?

Réponse de Monsieur le Bourgmestre en titre Paul Magnette et Madame l’Echevine déléguée Françoise Daspremont

Une des missions prioritaires des gardiens de la paix (GDLP) est de signaler aux services compétents tous les problèmes liés à la sécurité, à la propreté, à l’entretien des voiries ou aux dégradations….

A cet égard, suite à une analyse de la situation, une réorganisation du service des GDLP a eu lieu il y a deux ans et diverses procédures ont été mises sur pied en vue d’améliorer la qualité du travail. Plusieurs équipes patrouillent quotidiennement le centre-ville en respectant des itinéraires et des tranches horaires précis de passage afin que le territoire soit bien quadrillé.
Des carnets reprenant les problématiques spécifiques à détecter sur le terrain ont été réalisés afin de faciliter, simplifier et systématiser le travail de rédaction et l’encodage des données. Ces rapports sont ensuite transmis chaque jour, par courrier électronique, au service chargé d’assurer le suivi.

Pour les dix premiers mois de l’année, le service GDLP a ainsi réalisé 1.100 rapports dont près de 900 concernaient le service propreté qui réagit efficacement et rapidement. Il est très rare qu’un rappel doive être envoyé.

Principalement, les autres services concernés par ces rapports sont la Police locale et la Voirie. Ainsi, chaque dossier « Voirie » est envoyé à ce département. Il en va de même à la Police locale pour les dossiers qui la concerne.

Enfin, tous les mois, une réunion est programmée avec la Police locale afin de revoir l’ensemble des rapports transmis et le suivi effectué. Dans certains cas, les délais de réaction peuvent parfois être longs et sont en général liés à la longueur des procédures de passation des marchés publics, ou à la nécessité, pour le service concerné d’effectuer un tri dans les interventions et à répondre en fonction des priorités et de l’urgence.

Parmi les améliorations du système, nous débutons actuellement certains tests en vue de passer à des outils informatisés de gestion, de rapportage et de traitement des demandes d’intervention. A terme, un tel outil devrait concerner, parmi les utilisateurs potentiels, les gardiens de la paix.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite