Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des nouvelles de Messieurs Francken et Jambon

Question de Monsieur le Conseiller Luc PARMENTIER

En octobre dernier, le meurtre d’un « illégal » survenu à la Ville haute avait alerté le Conseil zonal de sécurité qui avait décrété une tolérance zéro sur le secteur « Vauban ».

Dans la foulée, notre Bourgmestre empêché avait fait un appel du pied au Fédéral pour revoir la norme KUL et améliorer la coordination avec l’office des étrangers.
Une rencontre ave Théo Francken était programmée mais « visa pour le monde » était passé par là ….

Madame l’Echevine pourrait-elle me faire part de l’état d’avancement de ces deux problématiques ?
A-t-on des nouvelles fraîches de Messieurs Francken et Jambon ?

Réponse de Monsieur le Bourgmestre en titre Paul Magnette et Madame l’Echevine déléguée Françoise Daspremont

Une réunion de travail avec les chefs cabinets des deux ministres et du Bourgmestre en titre, accompagnés notamment du chef de corps de notre zone de police, a bien été organisée le 24 novembre dernier. Seule la réunion proprement en présence du Ministre et du Secrétaire d’Etat qui était prévue le 12décembre a été annulée.

Les revendications de notre Zone ont néanmoins été adressées aux cabinets respectifs et débattues lors de cette réunion.

Par ailleurs, des contacts ont été poursuivis avec le chef de corps et le chef de cabinet adjoint notamment. Ainsi, le Chef de Corps de la zone de police a eu l’occasion de monter encore à deux reprises au 2 rue de la Loi afin d’aborder des questions relatives au fonctionnement de la police intégrée.

En ce qui concerne la problématique de l’Office des étrangers, des explications ont été données sur les mécanismes de fonctionnement, sur les places disponibles, sur la politique de rapatriement, …

En marge de ces réunions, des contacts informels ont également eu lieu sur le sujet entre le Bourgmestre en titre et le Ministre et le Secrétaire d’Etat en charge des matières qui nous concernent.

Il convient toutefois de constater que le contexte politique et budgétaire actuel n’est pas propice à des avancées spectaculaires.

L’un ou l’autre dossier, notamment la mise en place de procédures alternatives de recrutement en matière de recrutement policier, pourraient toutefois aboutir prochainement.

Comme Monsieur le Conseiller peut le lire, des contacts étroits sont maintenus afin de poursuivre les travaux quant aux pistes d’amélioration qu’il conviendrait d’apporter et nous continuons à nous battre pour obtenir le maximum d’avancées possibles dans ce dossier.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Annoncer la Couleur : appel à projets 2017-2018

Question de Monsieur le Conseiller Luc PARMENTIER Le ministre de la Coopération au Développement...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Education affective et sexuelle

Question de Monsieur le Conseiller Luc PARMENTIER L’éducation affective et sexuelle est une...

Lire la suite