Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vol de plaques commémoratives au Cimetière de Charleroi Nord

Question de Monsieur le Conseiller Luc PARMENTIER

La parcelle du cimetière de Charleroi Nord dédiée aux anciens combattants de la seconde guerre mondiale a été vandalisée.

Plus de 250 plaques commémoratives de la guerre 40/45 ont été arrachées et dérobées.

Dans la Nouvelle gazette du 6 mars 2017, notre Directeur Général f.f. déclarait :

«Dans un premier temps, nous allons faire un inventaire des plaques volées. Ensuite, nous préviendrons chaque famille et nous les inviterons à aller déposer plainte auprès de la police. Ces tombes sont des sépultures privées. Chaque famille décidera si elle remet une plaque ou non », a-t-il commenté. «Par ailleurs, la Ville de Charleroi portera également plainte pour violation et détérioration d’un espace public et pour se montrer solidaire avec les familles. Cela nous permettra d’avoir également un accès au dossier ».

Il me semblait que cette parcelle des anciens combattants était une parcelle publique où nos anciens résistants étaient enterrés « gratuitement » avec les honneurs.
Cette parcelle était gérée par notre Ville et notre Métropole mettait à disposition des familles : la stèle, sa plaque commémorative et le lettrage reprenant le nom, prénom et dates de naissance et de décès des anciens combattants.
Il serait donc aberrant de faire « payer » une nouvelle plaque commémorative à des familles déjà choquées par ces agissements.

Madame l’Echevine pourrait-elle me faire savoir si cette parcelle est publique ou privée et si des frais seront demandés aux familles des défunts enterrés sur cette pelouse d’honneur

Réponse de Madame l’Echevine déléguée Françoise Daspremont

La parcelle est effectivement publique et l’entretien des pelouses d’honneur est à charge de la Ville.

L’inhumation en pelouse d’honneur n’est pas systématique mais se fait à la demande des familles (sous réserve de communiquer un titre de reconnaissance à l’administration).

Pour ce qui concerne les stèles, écussons ou plaques commémoratives en bronze, la situation varie en fonction de la date d’inhumation :

-pour les inhumations réalisées avant 1985, l’ensemble était à la charge des familles (tout en respectant des normes précises)

-pour les inhumations effectuées après 1985, la prise en charge se faisait au niveau de la Ville.

L’essentiel des frais revient donc de droit aux familles. La question d’une aide éventuelle de la ville n’a pas été abordée à ce stade. En tout état de cause, et comme vous le savez, nous ne disposons d’aucun budget pour ce faire actuellement.

En espérant vous avoir été agréable,


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Encadrement différencié

Question de Monsieur le conseiller Luc Parmentier L’encadrement différencié a vu le jour avec...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Egalité filles-garçons

Question de Monsieur le conseiller Luc PARMENTIER Dans ses recherches sur l’égalité entre les sexes...

Lire la suite