Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des iPads dans les écoles de la Ville de Charleroi ?

Question posée par le Conseiller Monsieur Luc PARMENTIER

GIAL, le centre informatique de la Ville de Bruxelles accompagne le projet d’utilisation pédagogique d’iPads dans les écoles de la Ville de Bruxelles. Ces tablettes permettent des apprentissages différenciés et, également, de favoriser l’autonomie des élèves.

Les élèves bruxellois ont accès à des dizaines d’applications sélectionnées par les gestionnaires dans les écoles ou par le chargé de projets informatiques du Centre de Pédagogie et de méthodologie appliquée (CeMPA).
Ces apps permettent de faire des exercices, de réviser, de produire des contenus (par exemple des livres numériques, des murs virtuels … et les élèves ont bien entendu accès aux ressources de l’Internet.

Les apps sélectionnées sont placées par GIAL dans un “Self-service” à la demande, une plateforme de téléchargement similaire à l’App Store mais propre à l’Instruction publique de la Ville de Bruxelles.
L’installation des apps sur les iPad se fait manuellement à partir de ce self-service. Par contre, leur mise à jour est automatique parce qu’elle est effectuée à distance via le Mobile Device Management (gestion des appareils mobiles) Casper.
Elle ne nécessite donc aucune manœuvre des enseignants ou étudiants.
GIAL veille également à ce que l’accès via wifi soit garanti dans tous les établissements scolaires.

Madame l’Echevine pourrait-elle me faire savoir si nos écoles communales vont suivre la voie tracée par la Ville de Bruxelles ?

Le recours à de telles tablettes va-t-elle … faire école !

Réponse de Madame l’Echevine Julie PATTE

Au niveau de l’intégration du numérique dans les pratiques pédagogiques, les écoles du PO de Charleroi développent un intérêt évolutif et un investissement certain et ce, à travers l’utilisation d’un matériel varié (tablettes Androïd, Tableau Blanc Interactif (TBI) - fixes et nomades, raspberry, projecteurs, ordinateurs portables…).

Dans le cadre de l’appel à projets 2014-2015 « Ecole numérique 3 – Un nouveau plan TIC au service de l’éducation », 9 écoles fondamentales de la ville de Charleroi ont été sélectionnées ; ce qui a par ailleurs permis au PO de Charleroi d’être le plus représenté en Wallonie.

Certains projets étaient spécifiques à l’utilisation des tablettes (exemple, à l’école de Charleroi Nord, le projet introduit était axé sur la communication : les tablettes sont utilisées comme outils de recherche, de stockage, de gestion de l’information pour agir et interagir) ou du TBI dans le cadre de projets sur la création d’un journal de l’école (ex : l’école du Roton à Charleroi et celle de la Neuville à Montignies-sur-Sambre). Tandis que d’autres alliaient l’utilisation du TBI et des tablettes numériques dans le cadre, par exemple, de projets scientifiques (comme c’est le cas à Dampremy Centre ou à Couillet Fougères).

Durant l’année scolaire 2015-2016, 17 écoles communales de Charleroi ont répondu à l’appel à projets « Connectivité interne des établissements situés en Région wallonne » (16 écoles fondamentales et une école secondaire) dont le but est de mettre à disposition des écoles une connexion Internet dans toutes les classes. Dans ce cadre, le Service Public de Wallonie (SPW) a lancé une importante action visant à expérimenter l’équipement des établissements scolaires avec un réseau local filaire et sans fil dimensionné et géré de façon à offrir un service durable et de qualité à tous les usagers du système éducatif. 13 de nos écoles ont été sélectionnées ; les travaux et les aménagements divers débuteront en juillet de cette année.

Concernant le dernier appel à projets « Ecole numérique 2017 », 30 de nos écoles ont introduit un projet (27 écoles fondamentales, 2 écoles secondaires et une école de promotion sociale). Les résultats de la sélection seront connus dans le courant du mois de juin.

Il est important de préciser qu’en plus d’être attentifs et de répondre aux différents appels à projets en vue d’équiper les écoles et d’améliorer la connectivité, certains établissements scolaires commandent du matériel numérique via leurs propres budgets (ex : budget lié à l’encadrement différencié) ; ils se procurent ainsi des TBI, des tablettes, des projecteurs…
C’est notamment le cas du CECS La Garenne, des écoles de Gilly Haies, de Dampremy Centre, de Marcinelle Cité Parc, de Lodelinsart Ouest… pour ne citer que quelques exemples.
Outre cela, chaque école a identifié un référent numérique (généralement le porteur du projet) qui peut à des moments spécifiques (concertation, séquence didactique, périodes de détachement octroyées par la Région wallonne durant la 1re année des projets « école numérique »…) partager son expertise en accompagnant l’équipe éducative en vue de rassurer les enseignants et qu’ils puissent ainsi intégrer les outils numériques dans leurs classes et ce, au service de leurs pratiques.

Un accompagnement de l’ensemble des écoles de la Ville est prévu tant au niveau technique que pédagogique. Ainsi, un technicien informatique pour les établissements scolaires du PO de Charleroi et un conseiller cyberclasse - école numérique sont les personnes ressources à contacter pour l’installation du matériel ou pour tout autre problème relevant un aspect technique.

Dans le cadre de l’appel à projets « école numérique », des Assistants à la Maintenance Informatique sont prévus par la FWB en vue de dépanner et de résoudre les problèmes techniques en lien avec le matériel école numérique et cyberclasse. Ils offrent leur aide et leurs conseils aux personnes-ressources quant à l’optimisation de l’infrastructure des outils numériques dans les écoles. Ils accompagnent, avec les conseillers « école numérique », les équipes dans la mise en œuvre des projets et dans l’utilisation optimale des outils numériques.

Par ailleurs, différents sites Internet constituent des ressources importantes à consulter pour les enseignants tels que le site « enseignement.be » - Onglet « TICE en classe » ou encore le site « école numérique » qui propose des outils variés aux écoles lauréates. Une plateforme permet de les télécharger et celle-ci comprend également des capsules vidéos d’exemples de séquences didactiques prestées par certains porteurs de projets.

Outre cela, depuis l’année scolaire 2015-2016, le PO propose également l’organisation de différentes formations axées sur le numérique afin d’accompagner au mieux les enseignants dans leur pratique de classe mais aussi répondre aux besoins rencontrés sur le terrain par les équipes éducatives. • Année scolaire 2015-2016 (2) : « Le TBI, nouvel outil pédagogique » et « La tablette numérique, nouvel outil pédagogique » • Année scolaire 2016-2017 (4) :« Réussir la transition numérique », « Utilisation pédagogique des tablettes numériques », « Des outils numériques de base pour faciliter mon métier d’instit », « Utiliser le TBI de façon pédagogique avec le logicielActivinspire » • Année scolaire 2017-2018 (5) : idem que l’année précédente + « Retour sur l’utilisation du TBI – Prolongement et phase de création »

De plus, une collaboration est envisagée avec le centre de compétence Technofutur dont un des objectifs principaux est la formation au numérique. Durant l’année scolaire prochaine, une demi-journée sera consacrée à la présentation d’un panel d’ateliers aux directions d’écoles. Ces ateliers leur permettront de connaitre quelques-unes des possibilités offertes en matière de numérique. Le but est de permettre aux directions, en concertation avec leur équipe éducative, d’identifier leurs besoins en termes de numérique afin que Technofutur TIC puissent proposer des formations « sur mesure » et un accompagnement adapté en fonction des spécificités des écoles. L’idée étant de proposer un dispositif de qualité permettant à chaque équipe d’évoluer à son rythme.

Il est, en outre, important de souligner que si l’opportunité d’un projet tel que la collaboration envisagée entre les écoles de Bruxelles et le centre informatique GIAL était proposée aux écoles de Charleroi, les équipes éducatives impliquées dans le numérique ne manqueraient pas répondre à l’appel.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Arbre de l’année

Question posée par le Conseiller Monsieur Luc PARMENTIER La Fondation wallonne pour la Conservation...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Entretien du bâtiment de la MPA à Marchienne au Pont

Question posée par le Conseiller Monsieur Xavier DESGAIN Il me revient que le bâtiment qui accueille...

Lire la suite