Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Prolifération d’algues dans le nouvel étang du Parc de Monceau

Question posée par le Conseiller Monsieur Xavier DESGAIN

Le nouvel étang réalisé dans le parc de Monceau apparait dans un piteux état, tant il est envahi d’algues vertes épaisses et denses. Ce plan d’eau semble manifestement victime du phénomène d’eutrophisation des eaux, bien connus quand les eaux sont trop chargées en nutriments pour les algues. Si la faiblesse du débit d’eau dans cet étang, peut être une source d’explication de ce phénomène, il est difficile d’imaginer qu’il soit à lui seul responsable de cette intense prolifération.

Pourriez-vous me confirmer cette analyse et m’indiquer les mesures déjà prises et celles qui sont programmées pour y faire face ? Pourquoi les algues ne sont-elles pas enlevées manuellement ou mécaniquement, afin d’éviter le dépôt de ces algues mortes dans le fond de l’étang, ce qui entraînerait sa mort biologique à moyen terme ?

Réponse de Monsieur l’Echevin Cyprien DEVILERS

Monsieur le Conseiller,

Je vous remercie pour votre question.

L’eutrophisation est un processus biochimique qui se traduit par une prolifération excessive de certaines plantes aquatiques au détriment d’autres.

Les causes principales de ce phénomène sont les concentrations élevées en azote et/ou en phosphate dans les milieux aquatiques (cours d’eaux, étangs, mares…). Les sources principales de ces deux composants sont l’agriculture et les eaux usées.

Dans le cas présent pour s’assurer qu’il s’agit bien d’eutrophisation, des analyses par un laboratoire spécialisé sont nécessaires.

Nous avons prévu que des prélèvements soient réalisés par une société spécialisée en la matière, afin de connaître la cause de cette prolifération d’algues. Pour votre parfaite information, le marché est en cours d’attribution.

Dans le cas d’eutrophisation, une des solutions les moins onéreuses pourrait être la plantation de végétaux aquatiques purifiants dans l’étang tel que pratiqué dans l’épuration biologique par lagunage; de sorte que l’épuration par lagunage devienne une fonction supplémentaire du plan d’eau de Monceau.

Les causes principales (agriculture et eaux usées déversées dans le ruisseau L’Ernelle) sont plus difficiles à solutionner.

Par ailleurs, étant donné que le chantier n’est pas encore réceptionné, (création de l’étang, réaménagement des pelouses,…), nous allons solliciter Igretec qui a la mission de surveillance afin d’envisager les solutions possibles.

J’espère que cette réponse vous satisfait.


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite