Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Blue Bike

Question de Monsieur le Conseiller Luc Parmentier

Monsieur le Bourgmestre,

En 2015, je questionnais Madame Daspremont en ces termes :

(…) La SNCB met dans certaines gares du pays des vélos appelés Blue bikes moyennant un abonnement mensuel.
Il s’agit d’une excellente initiative qui permet d’offrir à des prix intéressants un combiné mobilité douce pour les navetteurs.
Le succès est d’ailleurs semble-t-il au rendez-vous d’après les chiffres qui sont en ma possession. Charleroi, première Métropole Wallonne, ne figure pas parmi les quatre gares wallonnes (Liège, Mons, Namur et Ottignies) desservies par les Blue bikes.
Pourtant Charleroi-Sud fait partie du top 20 des gares belges en termes financiers avec plus de 10.000 montées quotidiennes selon les chiffres de la SNCB.
Madame l’Echevine déléguée pourrait-elle me faire savoir si votre majorité compte prendre langue avec la SNCB afin que les Carolos bénéficient de ce service ?
(…)

Celle-ci m’avait répondu :

(…) Nous sommes actuellement en pourparlers avec les représentants de Blue Bike pour vérifier la faisabilité de l’implantation de ce concept dans notre métropole.(…)

Le 16 novembre 2017, Blue-Bike (@BlueBikeBelgium) répondait par tweet à une question d’un usager de la Sncb :

(…) Bonjour, nous avons eu beaucoup de négociations avec la Ville pour y démarre, malheureusement sans succès jusqu’ici (…)

Monsieur le Bourgmestre pourrait-il me faire connaître l’état d’avancement de ces négociations ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Bourgmestre, mes carolorégiennes et écologiques salutations.

Tweet_blue-bike.jpg

Réponse de Monsieur le Bourgmestre Paul Magnette

Monsieur le Conseiller,

Plusieurs contacts ont effectivement été pris avec le service Blue-bike afin d’envisager le développement de ce projet à Charleroi. Il convient de préciser à ce sujet que les procédures internes de Blue-bike ont été modifiées en 2016 pour exiger le versement d’une quote-part des villes concernées, dès l’installation des vélos. Cette quote-part a bien été inscrite au budget de Charleroi mais n’a pu être utilisé en égard aux remarques de notre service des marchés publics.

Depuis lors, le service Blue-bike de la SNCB a été vendu à la société Cambio et ce système à point unique est fortement concurrencé par d’autres.

Il convient également de rappeler que Blue-bike est un produit d’appel pour les navetteurs mais n’est pas adapté à l’ensemble des autres demandes puisqu’il n’offre qu’un seul site de prise et de dépôt des vélos. En outre, les vélos que l’on nous destinait étaient ceux d’Ottiginies qui avaient été déclarés inadaptés à la déclivité de cette ville. La déclivité entre la ville haute et la ville basse de Charleroi étant similaire, il était donc permis de douter de la réaffectation de ces cycles dans notre métropole.

Une concertation intercabinets s’est notamment tenue sur le développement cyclable afin de considérer les produits désormais proposés.

A ce stade, nous avançons sur une réflexion visant la mise à disposition de vélos pour les citoyens, en partenariat avec l’atelier vélos situé à la gare de Charleroi. L’ASBL Brillo a rendu un rapport d’activité très intéressant en ce sens et propose d’étendre ses services dans les prochaines années. Nous allons donc très certainement pouvoir concrétiser des projets de pratique cyclable dès cette année encore.

En espérant vous avoir été agréable,


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite