Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Réseau de boîtes à livres

Question de Monsieur le Conseiller Luc Parmentier

Monsieur le Bourgmestre,

La Ville de liège vient de décider la mise en place d’un réseau de boîtes à livres dans certaines Mairies de quartier.

Elles seront installées dans la salle d’attente de ces mairies. Les boîtes à livres ont été fournies par l’ASBL «La Ressourcerie du Pays de Liège» et remises au «goût du jour» par la Régie peinture de la Ville. La Ressourcerie dotera chaque boîte de 10 livres, de 10 BD, 10 documentaires, 5 livres pour enfants et 5 romans. En plus de cette fonction traditionnelle, ces boîtes permettront également l’échange de jeux de société.

C’est, en effet, une idée qui a de plus en plus de succès chez nous : les boîtes à livres, installées devant des maisons ou dans des espaces publics. On y dépose des ouvrages dont on n’a plus l’utilité pour que d’autres puissent en profiter à leur tour.

Ces boîtes à livres accélèrent le partage gratuit de la culture, du savoir et de divertissement. Elles contribuent ainsi, discrètement et efficacement, à la bonne santé du lien social. Mais c’est surtout l’occasion, pour ceux qui n’ont pas les moyens financiers d’acheter des livres, de s’ouvrir à la lecture. C’est donc permettre à tous les citoyens d’accéder à la culture en général et à la lecture en particulier.

La gestion sera assurée par les agents des bibliothèques communales et/ou les agents de proximité les plus proches des six mairies concernées.

Monsieur le Bourgmestre pourrait-il me faire savoir si notre Ville compte emboîter le pas à la Ville de Liège ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Bourgmestre, mes carolorégiennes et écologiques salutations.

Réponse de Monsieur le Bourgmestre Paul Magnette

Monsieur le Conseiller,

La Ville de Charleroi propose aux citoyens un réseau de quatorze bibliothèques publiques réparties sur l’ensemble de son territoire. Celles-ci offrent au public non seulement la possibilité un prêt gratuit d’un demi-million d’ouvrages mais aussi un service complet d’accueil, d’information et de conseil, ainsi que de nombreuses animations et ateliers organisés autour des axes de travail repris dans notre plan de développement de la lecture, élaboré conformément à la législation.

Au-delà, bien qu’ayant pour objectif d’attirer le public dans nos implantations, nous travaillons également en partenariat avec de nombreuses institutions et associations dans le cadre d’activités souvent décentralisées ou « hors murs ».

Les initiatives de « boîtes à livres » ne sont pas exclues a priori. Certaines sont ainsi étudiées par des espaces citoyens du CPAS. Par ailleurs, à titre d’exemple, la présidente du collectif Goss’citoyens nous a sollicités récemment pour la création d’une telle « boîte » dans le parc de Gosselies et nous avons soutenu cette dynamique. Au passage, il est à signaler que ces installations ne requièrent pas de permis d’urbanisme. Il convient aussi de mentionner que ce type d’échange spontané existe également à proximité de certains lieux culturels.

Cela étant, la Ville entend, avant tout, continuer à proposer au public une offre professionnelle et encadrée, car tel est son rôle. Il y a, en ce sens, toujours au moins une bibliothèque dans chaque district et à deux pas de chez tous nos concitoyens.

J’espère avoir répondu à votre question et vous avoir été agréable,


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite