Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un label "Église verte" pour favoriser la "conversion écologique" des communautés


Monsieur le Bourgmestre,

En France, les catholiques, protestants et orthodoxes ont créé un label “Église verte” pour encourager leurs communautés à prendre le chemin de la “conversion écologique”, via un site internet https://www.egliseverte.org/ où chaque paroisse peut faire son “éco-diagnostic”.

Cette initiative œcuménique, portée notamment par le Conseil d’Eglises chrétiennes en France (Cécef), a été lancée dans le sillage de la conférence climat COP21 de fin 2015 à Paris. Mais aussi, côté catholique, dans celui de l’encyclique “Laudato si’” publiée quelques mois plus tôt par le pape François, qui a fait de “l’écologie intégrale” un marqueur fort de son pontificat.

“Le label Église verte s’adresse aux communautés chrétiennes (paroisses, Eglises locales, mouvements, monastères…) qui veulent s’engager pour le soin de la création”, expliquent ses promoteurs sur le site web mis en ligne à l’occasion de la “semaine de prière pour l’unité des chrétiens” (18-25 janvier).

Chaque communauté est invitée à remplir en ligne un “éco-diagnostic” comportant une centaine de questions qui permettent au groupe de situer ses pratiques sur le chemin de la “conversion écologique”.

Les indicateurs contrôlés lors de ce diagnostic sont variés :
« Y a-t-il une sensibilisation au respect de la création dans les cours de catéchisme ? L’électricité qui alimente le temple provient-elle en partie d’énergies renouvelables ? Le secrétariat de la paroisse a-t-il réduit son recours au papier? » etc…

En fonction des réponses au questionnaire, une quinzaine de communautés en France ont d’ores et déjà été labellisées “Église verte”, à des degrés divers, et autant sont en passe de l’être.

Au-delà de l’”éco-diagnostic”, le site internet comporte des fiches très pratiques sur le chauffage et l’éclairage de ses bâtiments ou encore la mise en place d’un “compost paroissial”.

Monsieur le bourgmestre pourrait-il me faire savoir si notre Métropole compte inciter nos paroisses à intégrer ce label ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Bourgmestre, mes carolorégiennes et écologiques salutations.

  • Luc Parmentier, Conseiller communal

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Trafics de drogue et risques de corruption, comment sommes-nous protégés ?

Il n’y a pas une semaine qui passe sans que les trafics de drogue et leurs nuisances fassent...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Rénovation du Boulevard Mayence... Et l’information Bordel !

Monsieur l’Echevin, Des panneaux nouvellement plantés annoncent la rénovation du Boulevard Mayence...

Lire la suite