Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Réfection des vestiaires de l’Olympic

Monsieur l’Echevin,

La DH du 2 aout 2018 titrait « Polémique à Charleroi : l’Olympic envoie un mail à ses membres pour les inviter à voter V…. ».

Dans cet article, nous apprenons de la bouche de l’Echevin des Sports que : « J’ai beaucoup aidé l’Olympic sur cette dernière mandature, même en dehors de mon rôle d’échevin en utilisant mon carnet d’adresse personnel pour la réfection des vestiaires, par exemple. »

Monsieur l’Echevin des Travaux pourrait-il me faire savoir si des travaux de rénovation ont été effectués dans des vestiaires mis à disposition par notre Ville à l’Olympic de Charleroi ?

Ces travaux ont-ils été réalisés suite à un Marché public ?

Si oui, pourriez-vous me faire part des modes et conditions du marché ainsi que le nom des sociétés contactées, le résultat de l’analyse des offres, le montant et le nom de l’entreprise ayant réalisé les travaux ?

Si non, une autorisation d’effectuer les travaux a-t-elle été donnée par vos services et ou par le Collège à l’Olympic ? Cette autorisation de réaliser des travaux est-elle prévue dans le contrat de mise à disposition ?
Un état des lieux a-t-il été effectué avant ceux-ci ?
Une rétrocession des montants des loyers a-t-elle été effectuée pour dédommager l’Olympic des travaux réalisés à des biens communaux ?
Quelle a été l’entreprise choisie par l’Olympic pour réaliser cette rénovation et avez-vous une estimation du coût de celle-ci ?
Cette manière de travailler de faire réaliser des travaux par un « locataire » d’un bien communal est-elle courante ou inhabituelle ? Est-elle conforme à la législation sur les Marchés publics ?

Avez-vous l’habitude d’utiliser votre carnet d’adresse pour « donner un coup de main » à des utilisateurs de biens communaux ?Cette manière de procéder est-elle généralisée au sein du Collège ou est-ce un cas isolé ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur l’Echevin, mes carolorégiennes et écologiques salutations.

  • Luc Parmentier, Conseiller communal


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Vivre, bouger, respirer, les mauvais résultats du classement de Charleroi en matière de mobilité urbaine et durable

Greenpeace vient de publier un classement des cinq principales villes belges en matière de mobilité...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Suivi de l’audit de la Comase à l’Ecologie urbaine

Monsieur l’Echevin, En 2009, la Ville de Charleroi avait lancé un audit sur le service de l’Ecologie...

Lire la suite