Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vivre, bouger, respirer, les mauvais résultats du classement de Charleroi en matière de mobilité urbaine et durable

Greenpeace vient de publier un classement des cinq principales villes belges en matière de mobilité urbaine et durable. La ville de Charleroi se trouve dans le fond du classement, principalement à cause de mauvaises notes pour la sécurité routière et la mobilité active, et ce, malgré les plans de mobilité successifs adoptés par la ville.

En conclusion de ce classement, Greenpeace fait trois recommandations, dont l’encouragement de la voiture partagée, l’amélioration de la sécurité pour la mobilité des piétons et deux roues, et l’introduction d’une zone à basses émissions et à ultrabasses émissions dans lesquelles les véhicules diesel ne seraient plus autorisés à moyen terme.

Monsieur le Bourgmestre peut-il me faire comment il accueille ces résultats, alors que de nombreuses voiries ont été rénovées et que vous disposez d’un plan de mobilité actualisé dès 2015 ? Monsieur le Bourgmestre peut-il me détailler les mesures prises par les autorités communales de la ville de Charleroi durant cette année 2018 en matière de mobilité durable ?

Je vous remercie d’avance de votre réponse.

  • Xavier Desgain, Conseiller communal

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Affichage électoral

Monsieur le Bourgmestre, Les élections communales et provinciales viennent de se terminer....

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Suivi de l’audit de la Comase à l’Ecologie urbaine

Monsieur l’Echevin, En 2009, la Ville de Charleroi avait lancé un audit sur le service de l’Ecologie...

Lire la suite