Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Stand de tir de l’Asie à Marcinelle

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier

Monsieur le Bourgmestre,

En Avril 2016, je questionnais votre remplaçante Madame Daspremont sur le fait que faute de travaux d’adaptation, le stand de tir de la police de Charleroi ne satisfaisait pas à la réglementation environnementale.
En effet, le Comité P avait vérifié la conformité des infrastructures des zones de police des trois régions du pays.
Celle de Charleroi devait déjà adapter ses installations.

Madame Daspremont m’avait signalé n’être pas informée de l’existence de ce rapport. Selon elle, le stand de tir du complexe de l’Asie était pleinement opérationnel….

Il faut croire que le contenu de ce rapport était prémonitoire puisque suite à une défectuosité du système de ventilation, le stand de tir de la Zone de police de Charleroi a été fermé le 17 avril 2018.
En effet, le Capitaine Philippe WALLAERT, Officier de la Zone de Secours Hainaut-Est, a effectué une visite de ce stand de tir le 14 mai 2018 et a rédigé un rapport référencé N° 1290/2018/PW/MCD transmis le 17 mai 2018, par le Major Fabrice PIERART, Commandant de la Zone de Secours Hainaut-Est, dans lequel il indique que la sécurité des occupants n’est pas satisfaisante.

Monsieur le Bourgmestre pourrait-il me faire part du contenu de ce rapport et les mesures prises depuis le 17 mai 2018 par Ville de Charleroi, propriétaire du stand de tir, pour mettre celui-ci en conformité ?

Une estimation des travaux a-t-elle été effectuée et un cahier des charges rédigé en vue d’effectuer les travaux de mise en conformité ?

A quelle date, nos agents vont-ils pouvoir réintégrer ce stand ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Bourgmestre, mes carolorégiennes et écologiques salutations.

Réponse de Monsieur le Bourgmestre Paul Magnette

Monsieur le Conseiller,

Lorsque vous avez interrogé Madame Daspremont en 2016, le stand de tir local était bien pleinement opérationnel. Les installations qui soulevaient certaines interrogations concernaient les stands de tir fédéraux de Marcinelle et de Jumet (cf. réponse à la question d’actualité du Conseil communal de février 2016), ce qui explique que Madame Daspremont n’en ait pas été informée.

Depuis, le stand de tir local a effectivement été fermé, le 17 avril dernier, dans un premier temps en raison de la panne de l’extracteur d’air.

En une semaine, le marché de la Ville relatif à l’entretien et à la réparation des différents systèmes d’extraction d’air et de chauffage a permis de rétablir un fonctionnement optimal de l’extracteur. Néanmoins, l’accès au stand est demeuré interdit dans l’attente d’une visite de prévention de la zone de secours Hainaut-Est (ZOHE).

Celle-ci s’est déroulée le 17 mai et a relevé deux manquements nouveaux qui ont contraint notre zone à prolonger l’indisponibilité du stand de tir.

Le premier concerne l’isolation au feu. Sur la base du rapport de prévention, une visite a été réalisée avec le service « Bâtiments » de la Ville, afin de demander un devis à l’adjudicataire de notre marché stock, pour une commande des portes et panneaux d’isolation au feu nécessaires à une mise en conformité complète. Le montant de ce devis s’élève à 23 500 euros TVAC. Afin de réaliser les travaux dans les meilleurs délais, une proposition d’amendement à la modification budgétaire no 2 sera soumise à l’approbation du Conseil communal lors de la séance de ce 22 octobre.

Le second manquement concerne l’installation électrique. Sans qu’aucune panne n’ait été constatée, le rapport demande une remise à niveau, au regard des nouvelles normes électriques imposées postérieurement à la création du stand de tir et du complexe sportif.

Dès lors que l’installation électrique est unique pour tout le bâtiment, c’est l’ensemble de celui-ci qui doit faire l’objet de travaux. Or, il s’agit d’une tâche que ne peut prendre en charge notre service technique. La Ville a donc été contrainte de recourir à un marché « électrique » de mise en conformité, qui sera valable, et accessible, pour plusieurs commandes et pour plusieurs années à partir de 2019.

Des moyens sont d’ores et déjà réservés en 2019 pour que le premier bon de commande soit établi pour le complexe sportif de l’Asie.

En attendant la réalisation des travaux de mise en conformité - comme cela a déjà été précisé - des solutions ont été trouvées avec Châtelet, Jumet, Jurbise et Marche-en-Famenne pour l’entraînement de nos effectifs.

Vous pouvez donc constater, Monsieur le Conseiller, que tout est mis en œuvre pour que nos policiers puissent réintégrer le stand de tir local dès que possible.

En espérant vous avoir été agréable,


Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Place Matteotti

Question posée par Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur l’Echevin, Votre majorité a décidé...

Lire la suite

Salle du Conseil - © J-M/ Hoornaert

Sécurité à Lodelinsart

Question posée Monsieur le Conseiller Luc Parmentier Monsieur le Bourgmestre, Je viens d’être...

Lire la suite