Le Vert Pays

Ecolo à Charleroi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La locale écolo de Charleroi s’oppose au projet de E420 au sud de Charleroi et dénonce le caractère très polluant du trident léger

Christophe Vandercam - Creative commons (CC BY-SA 4.0)

Le projet de trident léger au sud de Charleroi, défendu par le gouvernement wallon PS CDH contribuera à augmenter le trafic routier au sud de Charleroi, détruisant encore un peu plus le caractère rural, champêtre et tranquille de la banlieue sud de Charleroi.

En passant tantôt à l’est, tantôt à l’ouest du tracé actuel de la N5, en commençant un nouveau tracé en amont du carrefour de Somzée, et en créant de nouvelles voiries tant à l’est qu’à ouest entre le Bultia et le grand ring de Charleroi, le gouvernement wallon crée un véritable aspirateur à camions et à voitures. Cette augmentation du trafic apportera inévitablement plus de bruit et de pollution de l’air sur tout le tracé nouveau, et aussi sur le grand ring, sur la A503, le petit ring et l’autoroute urbaine au nord de Charleroi. C’est une véritable catastrophe environnementale pour tous les riverains.

Rappelons qu’une évaluation publiée par l’OMS le 28 avril 2015 estime que la pollution de l’air coûte 1400 milliards d’euros aux économies européennes et qu’elle engendre quelque 600 000 décès prématurés et pathologies liées. Il est évident que des riverains des autoroutes carolorégiennes sont aussi gravement touchés.

Ce tracé détruira aussi les deux derniers poumons verts au sud de Charleroi. Deux beaux bois très fréquentés par les promeneurs et sportifs seront en effet traversés et déstructurés par ces nouvelles voiries très fréquentées.

Ce projet va par ailleurs à contresens de la volonté des autorités communales de ramener des habitants dans la ville de Charleroi. C’est en effet en réduisant le bruit et la pollution de l’air, en aménageant de nouveaux espaces verts accessibles au public et en rendant la ville plus agréable que les habitants reviendront, pas en construisant des routes qui augmenteront fortement le trafic de transit au cœur de la ville avec ce trident léger, pas en sacrifiant des espaces verts au transport routier.

  • Xavier Desgain, Conseiller communal

Billets connexes

Les commentaires sont fermés



À voir également

L’intermodalité sera la solution pour remplacer la E420 au sud de Charleroi

Gérer la mobilité au sud de Charleroi est un véritable défi. Comment résoudre la congestion du...

Lire la suite